Comment bien rédiger un rapport de stage ?


🕒 Lecture 2 minutes
Rate this post

Le stage est une étape très marquante dans la vie des étudiants. C’est un processus de transition entre le domaine des études et celui du travail. Il est donc évident que ce moment soit généralement attendu avec impatience. Ce qui n’est pas toujours le cas lorsqu’il s’agit de la rédaction d’un rapport de stage.

Qu’est-ce qu’un rapport de stage ?

On appelle rapport de stage le compte rendu de type narratif et descriptif que doit rendre un stagiaire à l’issue d’un stage. Dans ce compte rendu, les professeurs attendent du stagiaire :

  • qu’il identifie en profondeur toutes les choses qu’il a apprises
  • les problèmes auxquels il a dû faire face et la méthode utilisée pour les surpasser
  • le descriptif des différentes missions dont il a eu la charge
  • le fonctionnement du milieu dans lequel il a fait une immersion
  • son observation et appréciation du stage dans sa globalité.

La rédaction d’un rapport de stage

Le plan d’un rapport de stage est toujours le même, sauf mention contraire venant du responsable. Il en va de même pour le nombre de pages, qui peut varier en fonction de la longueur du stage et des exigences spécifiques du responsable.

Une couverture

Cette première page est similaire à une couverture d’un livre ordinaire avec le titre du rapport, votre nom, prénom, l’intitulé et l’année de rédaction.

Une page de garde

Une page de garde doit contenir le nom de l’entreprise et son logo, il en va de même pour l’école. Votre nom et prénom ainsi que celui du maître de stage doivent également y figurer.

Une table des matières

La table de matière va servir à mieux naviguer. En effet, cette page va contenir toutes les parties du document avec les numéros de page.

Des remerciements

La page des remerciements mentionne plusieurs noms, notamment ceux des personnes ayant apporté leurs contributions, leurs aides et soutiens au stagiaire.

La motivation

Pour cette partie, le stagiaire va expliquer pour quelle raison il a tenu à ce que son stage se déroule dans telle ou telle entreprise. Elle doit être brève, claire et bien explicite.

L’introduction

L’introduction doit être rédigée avec soin, car c’est avec cette partie que l’étudiant va convaincre le responsable de l’effort qu’il a fourni pour la rédaction du rapport en question. Il faut commencer avec une phrase d’accroche, de quoi susciter l’intérêt du maitre de stage.

Il faut ensuite enchaîner par la présentation du stage et d’une brève présentation de l’entreprise et de ses activités. Les activités dont l’étudiant était chargé aussi doivent être mentionnées. L’introduction devra finir avec l’annonce du plan.

Un journal de bord

Le journal de bord va servir au responsable pour savoir au moindre détail près le déroulement du stage. L’étudiant n’aura pas à écrire des phrases entières, seulement énumérer par façon chronologique les successions d’événements et d’éléments importants.

Un bilan et une conclusion

Cette partie va permettre à l’étudiant de décrire ses ressentis, tant pour son expérience personnelle, mais aussi sur le plan professionnel, car le stage a pour but de mettre en pratique les connaissances apprises en théorie et de découvrir le monde du travail.

Des annexes

Cette section regroupe tout type de documents pertinents (photos, graphiques, plans…) qui auraient servi lors du stage. Ces derniers devront comporter des numéros afin de référencer ce qui figure dans le journal de bord.

Pour conclure

La rédaction d’un rapport de stage peut paraitre compliquée à première vue, mais avec la bonne méthodologie, celui-ci ne pose aucun problème.


Crédits photo : Kaitlyn Baker

Laisser un commentaire