6 questions à Kevin, volontaire international en entreprise au Cameroun


    🕒 Lecture 2 minutes

    Nous continuons notre tour du monde des jeunes talents partis en Volontariat International en Entreprise avec MyInternshipAbroad. Après l’Allemagne et les Etats-Unis, direction le Cameroun où Kevin effectue actuellement une mission de 12 mois en tant que technicien en génie civil et travaux publics.

    Pourquoi avez-vous décidé de réaliser un volontariat international en entreprise VIE ?

    J’ai choisi le V.I.E car j’ai toujours voulu partir à l’étranger et que je voulais casser ma routine en France.

    Comment vivez-vous cette expérience unique à l’étranger ?

    Je vis très bien mon expérience au Cameroun malgré l’isolement qui peut s’avérer parfois un peu pesant mais qui est normal pour une société forestière.

    Qu’est-ce que vous retenez de cette mission tant sur le plan professionnel que personnel ?

    Cette expérience est enrichissante et unique car tout est différent de ce que j’ai pu connaître auparavant.

    Comment partir en V.I.E en Afrique?
    Kevin doit notamment superviser une équipe de 8 personnes sur des chantiers routiers

     

    Quels conseils souhaiteriez-vous donner à un candidat qui recherche un volontariat international en entreprise ?

    Je peux leur conseiller de ne pas hésiter malgré l’éloignement avec la famille et les amis qu’il faut savoir gérer.

    Avec le recul, recommanderiez-vous le dispositif V.I.E ?

    Oui, car il y a de gros avantages à cela, notamment la couverture sociale et le suivi des volontaires internationaux en entreprise qui sont relativement bien encadrés par “Business France”.

    Des suggestions pour améliorer notre service et accompagner encore mieux les candidats et les entreprises ?

    Rien à ajouter !

    Si vous aussi vous voulez casser votre routine et vivre une expérience unique à l’étranger. Postulez dès maintenant à nos offres de volontariat international en entreprise !

    Pourquoi partir en volontariat international en entreprise ?

    Laisser un commentaire