Tony nous parle de son expérience en V.I.E à Chicago


    🕒 Lecture 3 minutes

    En décembre de l’année dernière, Tony est parti vivre son rêve américain grâce à MyInternshipAbroad. Depuis son bureau de Chicago, il répond à nos questions et nous parle de son expérience en Volontariat International en Entreprise.

    Pourquoi avez-vous décidé de réaliser un V.I.E ?

    J’ai décidé de réaliser un VIE pour plusieurs raisons:

    – professionnelle : une mission VIE est très formatrice car hyper responsabilisante, surtout lorsque vous êtes chargé d’ouvrir la filiale US de votre entreprise comme c’est le cas pour moi.

    – rémunératrice : l’indemnité fixée par zone géographique est suffisante pour pouvoir vivre et profiter de la ville selon moi. La non imposition en France durant toute le période du VIE entre aussi en jeu ici.

    – personnelle : après des séjours de plusieurs mois/années en Angleterre, Australie et déjà aux Etats-Unis, je n’avais qu’une seule envie : m’installer aux Etats-Unis sur du plus long terme.

    Comment vivez-vous cette expérience unique à l’étranger ?

    J’étais déjà familier avec la culture américaine donc rien de nouveau pour moi de côté-là.

    En revanche j’ai découvert une ville fantastique, Chicago, et des personnes hyper intéressantes venant des 4 coins du monde.

    Que faire lors d'un VIE à Chicago?
    Tony (à droite) est allé supporter les Bears, l’équipe de football américain de Chicago

     

    Qu’est-ce que vous retenez de cette mission tant sur le plan professionnel que personnel ?

    Comme je l’ai évoqué plus haut, le volontariat international en entreprise est très formateur.

    Mes interlocuteurs sont des Vice President Sales chez General Motor, des Senior Engineers à la NASA, etc…

    J’ai l’impression qu’en 18 mois dans cette mission, je vais gagner 3 ans d’expérience professionnelle.

    Le fait de bosser aux USA m’oblige à toujours penser aux fuseaux horaires, non seulement pour interagir avec mon management en France (7 heures de décalage) mais aussi avec mes clients et prospects sur le territoire américain qui est découpé en 4 fuseaux différents.

     

    Quels conseils souhaiteriez-vous donner à un candidat qui recherche un V.I.E ?

    D’avoir les bonnes compétences et au moins 1 ou 2 ans d’expérience dans un premier lieu car très compétitif.

    Le candidat devra être bilingue dans la langue du pays d’affectation pour améliorer ses chances de sélection…car les autres candidats le seront.

    Entendre The Star Spangled Banner en live est toujours un moment incroyable !

    Avec le recul, recommanderiez-vous le dispositif V.I.E ?

    Oui, pour toutes les raisons évoquées plus haut !

    Avez-vous des suggestions à nous proposer pour améliorer notre service et accompagner encore mieux les candidats et les entreprises ?

    Non pas vraiment. Mon processus de recrutement s’est fait assez rapidement et j’ai bien été accompagné par Léa Gaillard.

    Peut-être que pour des candidats un peu moins prêts, une aide sur la mise en forme du CV serait la bienvenue.

     

    C’est noté pour l’aide au CV ! Merci beaucoup d’avoir pris du temps pour nous et bonne continuation dans la “Windy City” !

    Pour vivre une expérience formatrice et enrichissante comme celle de Tony, postulez dès maintenant à nos offres de V.I.E.

    Articles en relation

    Laisser un commentaire