Faire un stage à Londres : le guide de l’étudiant


    Avant de partir faire un stage à Londres, à moins d’être un(e) adepte du “on verra sur place”, il est primordial d’organiser son expatriation. Point par point, pour être serein durant votre stage londonien, MyInternshipAbroad vous explique tout : logement, transport, assurance, loisirs et sorties !

    Stage à Londres : logement et assurance santé

    Comment trouver un logement à Londres ?

    L’étape “trouver un stage à Londres” est déjà brillamment remplie ? Congrats ! Passons maintenant à la suite des événements : le logement. La capitale anglaise est l’une des villes les plus chères au monde en matière d’immobilier, en témoigne le dernier classement réalisé par The Economist Intelligent Unit, plaçant Londres 3ème sur 131 !

    Ainsi, pour vous aider à trouver le meilleur rapport qualité/prix, MyInternshipAbroad vous propose de vous aider dans vos recherches grâce à son partenariat avec Flatclub. Un formulaire à remplir en ligne vous permet de trouver une chambre, une location individuelle ou une collocation en fonction de votre budget.

    Santé : Quid de la LMDE ?

    La réputation instable du climat londonien n’est plus à faire. En une journée d’hiver, vous pouvez passer de la pluie, au soleil, à une tempête de neige… Et pour ne pas attendre 3 mois avant de soigner une petite angine, évitez de compter sur l’option “service de santé public anglais” ! Dans la cadre d’un stage à Londres, chers étudiants, et pour le remboursement de vos soins médicaux, renseignez-vous auprès de la LMDE pour l’obtention d’une Carte Européenne d’Assurance Maladie. Une carte qui ne prendra toutefois pas en charge les dépenses liées aux médicaments et soins dentaires au Royaume-Uni.

    Enfin, pour ce qui est de l’assurance responsabilité civile, n’hésitez pas à vous tourner vers l’assurance santé étudiants de Chapka Direct.

    London by night, day and Tube !

    Bus, Tube ou taxicab ?

    Selon le moment de la journée et la raison de votre déplacement, vous pouvez envisager le métro, le bus, voire les taxicabs. Le fameux Tube londonien, de 5h à minuit, sera toujours la solution la plus pratique. Idéal pour être à l’heure pour son internship londonien, il quadrille parfaitement la ville. Notre conseil : procurez-vous une Oyster Card. Les recharges seront toujours moins chères que les tickets et l’attente moins longue.

    Les bus, s’ils sont magnifiques, sont à proscrire pour vous rendre sur votre lieu de stage. Évitez-vous des retards pour cause d’embouteillages… En dehors du stage, c’est une superbe façon de découvrir la ville. Enfin, idéal pour du porte à porte, les taxicabs restent le transport le plus cher. A éviter donc pour les étudiants qui ne roulent pas sur les Livres Sterling.

    Sortir à Londres

    Faire un stage à Londres, c’est super pour le CV, mais c’est aussi vivre dans l’une des villes les plus excitantes au monde ! Faites votre footing matinal à Hyde Park ou Regent’s Park par exemple. Pour le reste, sky is the limit : une journée vintage entre Camden, Brick Lane et Brixton, culture à la Tate Modern, au British Museum et au Victoria & Albert Museum, ou pourquoi pas une journée monuments le long de la Tamise, du London Eye au London Bridge.

    Le weekend, pour fêter une autre semaine de stage, direction les pubs de Convent Garden, Soho, Camden Town ou Brixton.