Conseils pour éviter d’avoir le blues au retour de l’étranger


    🕒 Lecture 4 minutes

    Comment éviter d’avoir le blues au retour d’une expérience à l’étranger ?

    Pour un certain nombre de personnes, le retour de l’étranger peut s’avérer être une véritable épreuve ! Dépression, perte de repères … Ces sensations peuvent véritablement gâcher l’expérience vécue ! On dit beaucoup que l’adaptation dans un pays étranger est l’étape la plus difficile mais pas pour tout le monde ! Comment éviter cet état mélancolique post-retour ? Nous te donnerons tous les bons conseils !

    Tous les conseils pour bien vivre son retour en France !

    Nous le savons, une expérience à l’étranger est un moment inoubliable ! Que tu y sois allé(e) pour faire un séjour linguistique, en tant qu’Au Pair, pour y faire tes études ou en tant que stagiaire c’est toujours une opportunité très enrichissante personnellement et professionnellement. Il est certain que le retour en France peut être un moment difficile car pendant ces quelques mois ou années, tu auras noué de nouvelles amitiés et tu te seras adapté à un nouveau mode de vie et une nouvelle culture. Cependant, ce “retour aux sources” ne doit pas s’assortir d’un sentiment de tristesse et de mélancolie. Voici donc quelques conseils pour les éviter.

    Le premier conseil que je te donnerais c’est de bien préparer ton départ. Lorsque tu es à l’étranger pour tes études par exemple, il faut que tu gardes en tête que tu n’y restes que pour une durée déterminée. Tout en t’adaptant à ta nouvelle vie et en apprivoisant les coutumes locales, il ne faut pas que tu t’imagines passer ta vie dans le pays dans lequel tu te trouves. Si tu fais un stage et que tu espères une embauche par la suite, il est possible que tu restes plus longtemps voir indéfiniment dans ton pays d’accueil mais garde à l’esprit que ça n’est qu’une probabilité. De cette manière, si une opportunité se présente, ce sera une bonne surprise pour toi. Ne fais pas de plans à l’avance qui risqueraient, dans le cas où ils ne se réalisent pas, de te décevoir. En gardant à l’esprit que tu rentreras en France, quelques mois avant de partir, prépare tranquillement ton départ. Pour cela, fais une liste des endroits que tu veux absolument voir avant de rentrer afin de pas avoir de regret (tout en sachant malgré tout que tu auras sûrement l’occasion d’y retourner). Préviens tes nouveaux amis de la date de ton départ afin que vous puissiez par exemple organiser une petit fête de départ ! Enfin, planifie de nouveaux projets en France qui te rendront presque impatient(e) de rentrer !

    Lorsque l’on est à l’étranger, cela nous permet souvent de réfléchir sur nous-même. Cette remise en question peut parfois entraîner un déséquilibre entre la personnalité que l’on s’est forgée à l’étranger (plus mâture, plus sûr de soi) et la personnalité que l’on avait en France. Ce décalage peut dans certain cas provoquer un sentiment d’anomie ou de perte de repères, un trouble qui peut mener à l’isolement. Le repli sur soi est la pire des solutions. Il faut parler, dire ce que tu ressens à tes proches et leur raconter ton expérience. Ce récit te permettra de prolonger ton expérience, de te remémorer non seulement les bons moments que tu as passé à l’étranger mais également les mauvais que tu as réussi à surmonter. Cet exercice t’ouvrira les yeux sur tout ce que tu as pu apprendre en étant à l’étranger et sur la maturité que tu as gagné.

    Pour t’aider à bien vivre cette “transition”, sache qu’il existe dans beaucoup de grandes villes Françaises des réunions entre jeunes qui ont vécu l’expatriation. Cela peut être très bénéfique d’échanger sur ton vécu, tes sensations, ton mal-être depuis ton retour en France avec ceux qui ont vécu la même chose que toi ! De cette manière, certains pourront te donner de précieux conseils et te rassurer sur le fait que cette “déprime” post-retour n’est que passagère.

    Pour vivre au mieux ton retour en France, il faut partager ! Partage ce que tu as appris, fais découvrir à tes proches de nouvelles recettes, fais leur découvrir tes endroits préférés en leur montrant tes plus belles photos, raconte leur des anecdotes amusantes sur le choc culturel que tu as vécu etc. Non seulement cela réjouira ta famille et tes amis mais cela aura aussi un effet très bénéfique sur ton moral ! Il ne faut pas entretenir un sentiment de mélancolie mais au contraire se réjouir de ce que tu as vécu et prendre cette expérience comme un tremplin pour démarrer une nouvelle vie !

    Le dernier conseil que je te donnerais (et pas des moindres) c’est de planifier ton futur départ à l’étranger ! Comme tu le sais, une fois que tu as mis le pied en dehors des frontières Françaises, c’est fichu, tu as le virus ! Quoi de mieux que de s’imaginer parcourir le monde ?  Tu es étudiant(e) ? Pourquoi ne pas chercher un stage à l’étranger ? En année de césure ? As-tu déjà songé à partir en tant qu’Au Pair ? Tu as besoin d’améliorer ton anglais pour valoriser une candidature ? Un séjour linguistique en immersion dans le pays est la meilleure solution ! Tu as fini tes études et tu recherches un premier emploi ? Les opportunités sont nombreuses à l’étranger ;) Pour résumer, tu ne dois pas considérer ton retour en France comme une fin mais au contraire, sert toi de ton expérience à l’étranger comme un nouveau départ qui t’ouvrira de nombreuses portes !

    Tu sais désormais comment bien vivre ton retour en France ! Tu vois ? Aucune raison de s’inquiéter ! Que tu te prépares à partir, que tu sois sur place ou déjà rentré(e) profite à fond de chaque étape de cette expérience !

    Pourquoi ne pas d’ores et déjà préparer un futur stage à l’étranger ? Trouve celui qui te fera rêver parmi toutes nos offres !