Les meilleures descentes en rafting du monde à tester


    🕒 Lecture 4 minutes

    Tu aimes les beaux paysages et les sensations fortes ? Le rafting est fait pour toi ! Profite de ton stage à l’étranger pour dévaler les eaux vives des plus belles rivières ! Des plus tranquilles aux plus agitées, pour cet article nous les avons toutes testé afin de te faire un petit classement des meilleures ! Tu as le cœur bien accroché ? C’est parti !

    Tour du monde des meilleures descentes en rafting

    Avant de partir à l’aventure, il convient de connaître la classification des rapides. Aussi, chaque rivière est classée en fonction de sa difficulté technique et il est primordial pour toi de savoir à quoi correspondent ces classifications au préalable. Les classes vont de I à VI. La classe I correspond à une descente relativement facile. C’est un cours d’eau régulier avec de petites vagues, un courant pas trop fort et des obstacles simples. La classe II correspond à une descente moyennement difficile. Les vagues sont dans ce cas précis moins régulières, il peut y avoir de faibles tourbillons cependant les obstacles demeurent assez simples. La classe III correspond à une descente difficile. Les vagues sont hautes et irrégulières. Il y a de gros remous, de forts courants et des obstacles plus ardus. La classe IV correspond à des descentes très difficiles. La rivière n’est pas régulière, les obstacles ne sont pas visibles à l’avance, il y a constamment des rouleaux puissants et du courant fort ainsi que plusieurs roches qui peuvent obstruer le passage. La classe V correspond à des descentes extrêmement difficiles. Pour cette catégorie, il est inévitable de partir en reconnaissance au préalable. Les vagues sont hautes et puissantes, il y a de nombreux tourbillons, du courant très fort, des chutes très élevées et la navigabilité est très dangereuse. Enfin, la classe VI correspond à des rivières pratiquement impossible à naviguer. Si certains grands sportifs peuvent y arriver, celles-ci ne sont pas accessibles au commun des mortels ! A moins d’être un professionnel, si tu vois cette catégorie, passe ton chemin !

    La rivière Magpie au Canada

    Pour commencer ce classement, nous y sommes allés fort ! En effet, c’est une véritable aventure que tu vas vivre sur la rivière Magpie au Canada ! Il va falloir être prêt puisque l’expédition va durer 8 jours ! Une fois lancé, plus question de retourner en arrière ! Aussi, c’est un hydravion qui te déposera, tes coéquipiers et toi sur le lac Magpie qui sera votre point de départ. Dans cet endroit à l’est de la province de Québec, plus aucune trace de civilisation ! Tu ne verras autour de toi qu’une forêt de pins étenduent à perte de vue. A l’entrée de la rivière, voici enfin les premières rapides ! L’aventure commence enfin ! Tu commences en douceur puis très vite la difficulté s’accentue jusqu’aux chutes Magpie (classée V). Ici, tu connaîtras assurément des sensations fortes !

    La North Johnstone River en Australie

    Pour la prochaine destination, nous partirons direction l’Australie : le pays des kangourous ! C’est en effet sur cette immense île que tu pourras trouver très certainement parmi les plus beaux et les plus impressionnants paysages de la planète ! Pour mêler stupeur, émerveillement et bien-sûr sensations fortes, nous nous rendrons au sein du parc national Palmerstone et plus particulièrement sur la North Johnstone River. Attention, note que cette descente correspond à une difficulté classée IV et V ! Si tu te sent d’attaque et que tu es bien entraîné, tu vas vraiment prendre du plaisir ! Le spectacle est magnifique ! Pour commencer, c’est un hélicoptère qui te déposera ton équipe et toi au point de départ de la descente ! C’est le seul moyen d’y accéder ! Après une journée de rafting et de nombreuses sensations fortes, tu seras émerveillé de voir d’innombrables champignons lumineux qui éclairent les roches alentours. De nombreuses lucioles viendront également égayer l’atmosphère et lui donner une touche surréaliste ! Une expédition dont tu te souviendras toute ta vie c’est certain !

    Les rivières Alsket et Tatshenshini en Amérique du Nord

    Ça n’est pas parce que la descente est plus calme qu’elle est moins plaisante au contraire ! Aussi, bien que certaines ne te procurent pas autant de sensations fortes que les deux premières, elles auront au moins le mérite de te faire admirer le paysage dans toute sa splendeur ! C’est le cas des rivières Alsket et Tatshenshini qui se situent entre les USA et le Canada. Les rivières sont extrêmement plaisantes et te permettront d’observer une nature intacte ! Grizzlis, élans et saumons bondissants hors de l’eau feront parti du décor pour ton plus grand bonheur ! Une promenade (pas si tranquille) extraordinaire. D’ailleurs, la rivière Alsek est inscrite parmi les rivières du patrimoine Canadien depuis 1986 !

    La rivière Futaleufu au Chili

    Nous poursuivons la descente au Chili et plus spécifiquement sur la rivière Futaleufu. Ce nom ne te dit rien ? Et si je te dit Rio Grande ? Ça t’évoque quelque chose ? Futaleufu est son nom en langue mapuche qui est un dialecte amérindien. Cette rivière est connue pour être l’une des meilleures au monde pour pratiquer le rafting ! Les eaux limpides de la rivières sont issues des lacs glaciaires des Andes de Patagonie. La descente s’effectue au cœur d’un paysage montagneux grandiose ! L’avantage de cette descente est qu’elle peut s’adresser à tous ! Aussi certaines sections peuvent convenir au débutants alors que d’autres au contraire sont classées V et sont par conséquent, réservées aux pagayeurs accomplis !

    Le fleuve du Zambèze au Zimbabwe

    A l’avant dernière place de notre top, nous partirons au Zimbabwe en Zambie pour dévaler le fleuve du Zambèze. Ici 23 rapides se succèdent sur 24 kilomètres ! C’est le 4ème fleuve le plus important du continent de par sa longueur après le Nil, le Congo et le Niger. C’est la descente la plus extrême que tu pourras réaliser en Afrique non loin des chutes Victoria qui font parti des plus spectaculaires au monde (classée au patrimoine mondial de l’UNESCO) ! Le paysage est stupéfiant ! Note que les eaux sont basses de juin à février et que pendant cette période tu pourras par conséquent franchir les 23 rapides. En revanche, de mars à juillet, lorsque les eaux sont hautes, tu ne pourras franchir que les 13 dernières.

    La rivière Sun Kosi au Népal

    Pour terminer, nous irons au Népal et plus spécifiquement sur la rivière Sun Kosi qui sillonne la majestueuse chaîne himalayenne avant de rejoindre le cours du Gange. Sache tout de même que ces rapides ne sont pas accessibles à tous puisqu’elles sont classées V. La dernière section traverse une dense forêt tropicale où résonne le chant des oiseaux et les cris des singes ! Un voyage très dépaysant qui ne laissera personne indifférent ! La période idéale pour s’y rendre est comprise entre les mois de septembre à décembre et de février à mai.

    Prêt pour l’aventure ? Pourquoi ne pas allier l’utile à l’agréable en trouvant ton stage à l’étranger ? Viens consulter toutes nos offres de stages dans le monde entier et trouve celle qui te fera rêver !