Comment préparer un séjour dans un pays anglophone ?


    🕒 Lecture 6 minutes

    L’immersion totale est vraiment la meilleure solution pour apprendre l’anglais et s’améliorer rapidement. Partir à l’étranger peut faire peur, surtout la première fois. Pourtant avec un peu d’organisation, il n’est pas compliqué de préparer son séjour en pays anglophone. Voici quelques conseils pour partir en séjour à l’étranger.

    Dans quel pays anglophone partir ?

    La première question à se poser est la destination.

    Quel pays anglophone choisir ?

    Vous pourrez vous appuyer sur vos préférences personnelles. Si vous avez toujours rêvé de partir aux Etats-Unis, sur les traces des plus grands bluesmen, votre choix peut rapidement être fait ! Le climat du pays peut également entrer en ligne de compte. Si vous rêvez de pays chaud, bannissez directement le Canada en hiver.

    Les activités que vous souhaitez privilégier peuvent vous aider à faire un choix. Pas de plongée sous-marine en Angleterre mais pas de montagne en Australie. Si vous préférez les grandes villes, pensez à la côte Est des Etats-Unis. Si vous rêvez plutôt de paysages verts et désertiques, rendez-vous en Ecosse ou en Irlande.

    La durée de votre voyage déterminera également votre pays de destination. En une semaine, il va être difficile de passer ses vacances en Nouvelle-Zélande.

    Appuyez-vous sur les expériences de vos proches à l’étranger. Quels sont les pays qu’ils ont préféré visiter et pourquoi ? Voici les principaux pays anglophones où partir en séjour linguistique :

    • Les Etats-Unis : vu l’immensité du pays, vous aurez plutôt le choix en termes de climat et de paysages. Des parcs nationaux aux plages de Californie en passant par les bayous de la Louisiane et les buildings de New-York, vous pouvez passer plusieurs mois à visiter ce pays continent.
    • Le Canada : à condition de vous rendre dans une province où l’on ne parle pas français, sinon c’est de la triche ! Des paysages naturels somptueux aussi bien en hiver qu’en été, où le climat est plus supportable pour un Français,
    • Le Royaume-Uni : plusieurs pays vous permettront d’explorer des paysages différents et de découvrir des accents anglais variés. L’Ecosse et ses châteaux hantés, l’Angleterre et son effervescence londonienne, le Pays de Galles et son empreinte celtique mais aussi les îles britanniques comme Jersey,
    • L’Irlande : les Irlandais sont réputés comme étant l’un des peuples les plus accueillants de la planète, il serait dommage de se priver de cette opportunité,
    • L’Afrique du Sud : si l’on n’y pense pas immédiatement pour un séjour linguistique anglais, ce pays a pourtant l’anglais comme langue officielle (même si 11 langues sont parlées en son sein). L’accent est très marqué et les syllabes prononcées distinctement, de quoi ravir les débutants,
    • L’Australie : rêve de beaucoup, l’Australie est un véritable pays continent offrant des paysages désertiques, des villes vivantes et des plages incroyables. Savez-vous qu’il faudrait 27 ans pour visiter toutes les plages du pays, à raison d’une par jour ?
    • La Nouvelle-Zélande : amoureux de la randonnée, de la montagne mais aussi de la mer, vous serez servi. Les paysages sont à couper le souffle et l’accueil des habitants est chaleureux entre colons anglais et maoris.
    • Malte : moins loin de notre contrée, il est aussi possible de faire un séjour linguistique à Malte pour perfectionner son anglais. Entre patrimoine historique et bords de mer, ce pays possède un climat agréable toute l’année.
    voyage passeport
    Les deux seules choses essentielles pour partir en voyage : le passeport et la carte bancaire !

    Faut-il un passeport et un visa pour aller dans le pays choisi ?

    Le passeport est incontournable dans tous les pays ne faisant pas partie de l’espace Schengen à l’exception de l’Irlande et du Royaume-Uni. Malte fait partie de l’espace Schengen et un Français peut donc y aller avec une simple carte d’identité valide. Pour tous les autres pays, il faudra acquérir un passeport.

    Un passeport se demande en préfecture ou au sein d’un service dédié de la mairie. Il coûte 86 € pour un adulte et 42 € pour un adolescent de 15 à 18 ans. Son paiement s’effectue avec des timbres fiscaux à acheter chez un buraliste.

    Il faut entre 2 semaines et un mois pour faire un passeport et sa durée de validité est de 10 ans pour les adultes et de 5 ans pour les mineurs.

    Lors de l’achat de votre billet d’avion, votre numéro de passeport vous sera demandé. Généralement, les pays exigent une validité d’au moins 6 mois avant la fin du voyage. Il est conseillé de photocopier son passeport avant le départ. En cas de perte, il est plus rapide d’en refaire un à l’ambassade française à l’étranger.

    Quand on pense partir à l’étranger, on imagine bien souvent que le visa est obligatoire. Mais en tant que Français, nous possédons le troisième passeport le plus avantageux du monde derrière le Japon et l’Allemagne (ex æquo avec Singapour). Un Français peut se rendre dans 187 pays sans visa ou demande préalable.

    Pas mal, non ?

    Attention, nous ne parlons ici que de visa tourisme. Pour un visa vacances travail, il est généralement nécessaire dans tous les pays (à l’exception des pays de l’espace Schengen).

    Pour les séjours sans visa, les Français ont généralement trois mois « offerts ». Même si l’on exprime la durée en mois, il s’agit en réalité de 90 jours. Ainsi vous ne pouvez pas rester du 1er mars au 31 mai mais du 1er mars au 29 mai maximum. C’est le cas en Nouvelle-Zélande et en Afrique du Sud.

    Pour vous rendre en Australie, il faudra demander un e-visa gratuit qui vous permettra de rester dans le pays 90 jours.

    Aux Etats-Unis, pas de visa pour les voyageurs de moins de 90 jours mais une autorisation de voyage électronique (ESTA) qui coûte 14 $.

    préparer son budget
    Préparez votre budget en amont pour ne pas avoir de surprise sur place.

    Quel budget pour un séjour anglophone ?

    Avant de partir apprendre une langue grâce à un voyage linguistique pour améliorer son niveau d’anglais, il faut calculer son budget. Et cela commence par le poste transport. Un billet d’avion pour se rendre en Australie ou en Afrique du Sud sera bien plus coûteux qu’un vol pour Malte ou Dublin. Pensez également aux tickets de métro une fois sur place ou à la location d’une voiture pour un road trip.

    Ainsi, il faudra choisir où pratiquer l’anglais en fonction de son budget de départ.

    Car d’autres postes de dépense sont à prendre en compte comme l’hébergement. Si vous partez en famille d’accueil pour étudier à l’étranger, cela vous coûtera beaucoup moins cher que si vous prévoyez de vous loger à l’hôtel tous les soirs. Mais d’autres possibilités existent comme le couchsurfing, idéal pour communiquer avec les locaux et devenir bilingue dans la langue de Shakespeare.

    Vous pouvez aussi vous rendre dans le sud de l’Angleterre en tant que jeune fille au pair pour vous immerger dans la culture anglaise et avoir de l’argent de poche en gardant des enfants.

    Les activités entrent également en ligne de compte dans votre budget global. Plutôt activités artistiques ou séjours sportifs ? Dans tous les cas, il faut prendre en compte ce poste de dépense dans le calcul de votre budget global. Les séjours à thème comme une visite du parc Harry Potter en Angleterre sont généralement plus onéreux qu’une organisation par vous-même.

    La nourriture coûte plus ou moins chère en fonction du pays et de la qualité choisie.

    De manière générale, le coût de la vie en pays anglophone est similaire à celui de la France.

    culture pays étranger
    Profitez des événements locaux pour vous immerger dans la culture du pays.

    Les secrets d’un voyage anglophone réussi

    Si un séjour linguistique à Londres, à Edimbourg ou à Auckland vous fera progresser en anglais, il est conseillé d’améliorer son niveau de langue en prenant des cours intensifs d’anglais avant de partir. Histoire de progresser en compréhension orale et en expression orale et de ne pas se sentir trop perdu. Vérifiez le climat du pays dans lequel vous allez pour préparer votre valise en fonction et n’emportez que le strict minimum.

    A l’étranger, il vous sera possible d’utiliser le wifi gratuitement la plupart du temps. En Nouvelle-Zélande, le wifi est très souvent payant ! Pensez à vous rendre en bibliothèque si vous en avez besoin. Si vous avez besoin de communiquer, achetez une carte SIM locale. Ce sera bien moins coûteux que votre forfait téléphonique français.

    Partez dans un état d’esprit positif pour progresser rapidement. Vous allez découvrir une nouvelle culture, avec des coutumes différentes des nôtres. Soyez ouvert d’esprit et patient. Vous êtes là pour découvrir et vous avez le temps. Rencontrez le maximum de natifs ! Être entouré de personnes dont la langue maternelle est l’anglais est bénéfique pour votre apprentissage de l’anglais et cela rendra votre expérience bien plus enrichissante.

    Renseignez-vous sur les lois du pays. Si en termes de culture, vous ne devriez pas faire d’impairs (nous restons dans des cultures occidentales), soyez au courant des lois. Les Etats-Unis interdisent de boire de l’alcool en-dessous de l’âge de 21 ans par exemple.

    Si vous devez prendre le volant, renseignez-vous sur les règles de conduite et les limitations de vitesse. On roule à gauche en Nouvelle-Zélande, au Royaume-Uni, à Malte et en Afrique du Sud.

    Alors prêt à progresser en anglais en immersion linguistique ?