Aide à la mobilité internationale : les différentes bourses


    Apprendre la culture d’une entreprise et rentrer dans le monde du travail c’est bien, le faire à l’étranger c’est encore mieux ! Mais partir en stage à l’étranger peut vite revenir cher : billet d’avion, logement, vie sur place… à la fin cela représente une coquette somme ! C’est le même constat pour les études. Mais saviez-vous qu’il existe de nombreuses bourses ? Zoom sur ces aides à la mobilité internationale.

    Une aide spécifique

    Durant le cadre de votre cursus universitaire, le CROUS est là pour vous aider que ce soit en France ou à l’étranger.

    A qui cette aide s’adresse ?

    L’aide à la mobilité internationale a remplacé la bourse à la mobilité. Elle est destinée aux étudiants qui ont envie de suivre une formation universitaire ou un stage à l’étranger dans le cadre d’un échange ou d’un projet personnel. Elle est délivrée par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

    Les étudiants concernés sont :

    • boursiers sur critères sociaux
    • ceux qui bénéficient d’une aide spécifique annuelle

    Les démarches à accomplir

    Vous devez vous rapprocher du service des relations internationales de votre établissement afin de faire part de votre projet d’étudier ou de travailler à l’étranger. Vous aurez, ensuite, un dossier à remplir pour bénéficier de l’aide à la mobilité.

    Deux critères de sélection sont étudiés par le président d’université ou le conseil relié à ce service :

    • La qualité et l’intérêt pédagogique des projets individuels de l’étudiant
    • La conformité avec la politique internationale de l’université

    La durée

    Le séjour à l’étranger de l’étudiant, pour pouvoir toucher cette aide, doit être compris entre 2 et 9 mois consécutifs. Il faut savoir que l’aide peut être renouvelée au cours de l’ensemble des études supérieures. A savoir, une fois en licence, une autre fois en master et une dernière fois en doctorat.

    Attention, l’aide ne peut pas dépasser un total de 9 mois d’études consécutifs. Vous avez donc le choix de la percevoir en une fois ou bien de la découper au fil de vos cycles d’études. Tout dépendra de vos projets personnels et professionnels.

    Le montant

    Le paiement des aides est effectuée chaque mois par l’université ou l’établissement d’enseignement supérieur dans lequel vous êtes inscrits en début d’année scolaire. Son montant est de 400 euros que l’étudiant se voit créditer, directement sur son compte bancaire, chaque mois. Il s’agit de forfait qui est calculé en fonction des mois passés à l’étranger.

    Cette aide peut être cumulable avec une autre aide, comme l’aide au mérite. Cette aide financière s’adresse aux étudiants boursiers qui ont obtenus la mention très bien au bac.

    Vous l’aurez compris, cette aide à la mobilité est dédiée aux étudiants qui sont déjà boursiers. Pour leur faciliter une ouverture professionnelle à l’international, l’Etat met en oeuvre des aides financières très appréciées.