Trouver un stage à l’étranger : quelles techniques adopter ?


    🕒 Lecture 4 minutes

    Si vous vous lancez actuellement dans une recherche de stage à l’international, il est alors probable que vous souhaitiez que celles-ci durent le moins longtemps possible. Mais comment faire pour trouver un stage à l’étranger ? Quelques questions à se poser avant de postuler pour l’expérience professionnelle qui changera la donne sur un CV.

    Stage à l’étranger : se poser les bonnes questions

    Quel est votre profil ?

    Pour trouver le stage à l’étranger qui correspond parfaitement à son projet professionnel, il faut savoir déterminer son profil de candidat au préalable. Quelques questions peuvent vous aider avant de consulter les offres de stage et débuter les démarches administratives :

    • Suis-je un jeune diplômé ou un étudiant en plein cursus universitaire ?
    • Quels sont les points forts de ma candidature ?
    • Sur un plan personnel, quelles sont mes principales qualités ? Et les défauts que je dois corriger ?
    • Qu’ai-je appris de mes expériences professionnelles passées ?

    A l’aide de ces quatre questions, vous devriez arriver à déterminer un profil clair à présenter au recruteur. Et, comme il est parfois difficile de dresser un auto-portrait réaliste et objectif de soi-même, n’hésitez pas non plus à poser ces questions à votre entourage : parents, amis, camarades de classe, followers sur un réseau social etc. Ces derniers sauront prendre du recul pour vous aider à mieux vous cerner.

    Et si vous n’osez pas demander à vos proches, la plateforme Talentoday propose de découvrir ce qui vous rend unique gratuitement en remplissant un quiz.

    Donnée très importante : il est vivement recommandé de mentionner ses activités personnelles. Un loisir, un art ou une activité dans une association peut taper dans l’oeil d’un recruteur aux quatre coins du monde. C’est une partie à ne pas négliger bien que moindre par rapport aux formations et aux expériences. Après-tout, vos activités extra-professionnelles font partie intégrante de votre profil.

    Consultez nos offres de stage partout dans le monde

    Qu’attendez-vous de votre stage à l’étranger ?

    Vaste question qui mériterait probablement bien des réponses. Vous pouvez aussi lire nos 5 raisons de faire un stage à l’étranger. Mais, nous allons donc vous aider à y voir plus clair, en les regroupant dans les 3 catégories de questions ci-dessous :

    Quelle destination choisir ? Quelle durée de stage envisager ?

    Le but ultime d’un stage à l’étranger n’est pas forcément de se retrouver à l’autre bout du monde et d’essayer de survivre avec son budget étudiant. Soyons clair : ce n’est pas Koh Lanta ! L’objectif est d’arriver dans un pays dont la langue vous intéresse. Comme durant un programme Erasmus, le suivi de cours de langues vous servira pendant toute la durée de votre carrière. De plus, êtes-vous prêt à faire plusieurs milliers de kilomètres et vous séparer de vos habitudes pour faire un stage en Chine ?

    Si la réponse est non, les destinations européennes, comme le Royaume-Uni par exemple, sont des choix à première vue plus raisonnables. Quant à la durée, elle dépend tout d’abord de ce que vous impose votre diplôme. Mais gardez en tête qu’il est parfois envisageable de négocier le nombre de mois avec son tuteur d’entreprise. En général, les étudiants qui partent en stage à l’étranger le font sur une durée d’environ six mois. Rares sont celles et ceux qui partent pendant plus d’une année.

     

    Dans quel secteur ? Quel type d’entreprise ?

    Vous êtes encore indéterminé quant à l’intitulé exact de votre futur métier ? Sachez qu’un stage en entreprise n’est évidemment pas une fin en soi. Néanmoins, il vous donnera un aperçu grandeur nature d’un poste en particulier. L’immersion professionnelle est le moyen parfait de savoir si un secteur ou un métier vous intéresse ou non.

    Même constat pour le type d’entreprise pour laquelle vous souhaiteriez travailler. Ainsi, l’ambiance très cadrée et tous les avantages d’une grosse société vous conviendront peut-être mieux ? Au contraire, peut-être préférez-vous avoir une certaine liberté d’action, une autonomie que sera plus à même de vous apporter dans une entreprise à taille humaine… A vous de voir si vous êtes plutôt start-up ou grand groupe ?

    LIRE AUSSI : La recette secrète du CV parfait concoctée par MyInternshipAbroad

    Pour quelle rémunération ?

    “Similitudes et différences”. Voilà comment résumer la question de la rémunération en stage à l’étranger. “Similitudes” avec les entreprises françaises parce qu’il est plutôt rare de décrocher un stage bien rémunéré qui permet de vivre confortablement à l’étranger. Sachez par exemple que les entreprises américaines n’ont pas l’obligation de rémunérer un stagiaire comme en France à partir d’une période de deux mois.

    “Différences” d’un point de vue culturel car beaucoup de pays – et notamment les pays anglophones – considèrent qu’un bon stage vaut surtout pour les compétences qu’il apporte à l’étudiant. C’est une manière de se montrer. L’argent, lui, viendra bien plus tard…

    Ce que je vais pouvoir apporter à l’entreprise d’accueil

    Comme dans toute candidature de stage – que ce soit en France ou à l’étranger, il est essentiel de convaincre le recruteur de vous choisir. Par ignorance ou par mégarde, des candidats peuvent oublier ce détail qui peut faire la différence sur une lettre de motivation. Améliorer sa visibilité au sein d’une entreprise est l’assurance de trouver un stage à l’étranger réussi. Pensez-vous être prêt à répondre à toutes les questions que l’on pourrait vous poser dans le cadre de votre candidature ? Si non, il est vivement conseillé de penser à la problématique de votre apport pendant votre stage.

    Comment se vendre ? C’est en somme ce qu’il faut arriver à faire. Pour cela, il est important de pouvoir résumer en quelques mots son parcours universitaire et professionnel pour en dégager des qualités à mettre en avant.