Comment s’initier à la gastronomie asiatique ?


    🕒 Lecture 3 minutes

    La cuisine asiatique est issue d’un savoir-faire ancestral datant de plusieurs millénaires. Bien que ces traditions aient tendance à se perdre du fait de l’occidentalisation de cette gastronomie, nous avions envie de te faire découvrir les bases de cette cuisine tant appréciée à travers le monde avant ton stage en Asie. Dans cet article, nous t’apprendrons notamment à différencier la cuisine chinoise de la cuisine japonaise et thaïlandaise. Souvent confondues, ces trois pays ont pourtant des savoirs-faire qui leur sont propres et les recettes ne sont pas du tout les mêmes. Nous te donnerons en outre quelques plats typiques de ces pays. Tu es prêt(e) à vivre un bouleversement culinaire direction l’Asie ? C’est parti !

    La cuisine chinoise, japonaise et thaïlandaise

    Nous confondons (trop) souvent la cuisine chinoise, japonaise et thaïlandaise. Quand tu iras faire ton stage en Asie, il ne faudra plus de méprendre au risque de vexer tes hôtes ! Voici donc comment différencier ces trois savoirs-faire bien différents.

    Les plus ardues à différencier sont sans doute la gastronomie japonaise et la gastronomie chinoise. Pour faire simple, il faut que tu retiennes que la gastronomie japonaise est bien souvent plus légère que la gastronomie chinoise. Dans les plats japonais, tu trouveras généralement des crudités avec des sauces légères alors que la gastronomie chinoise est composée de beaucoup de fritures. Les aliments japonais sont plus sains que les aliments chinois. Les japonais aiment généralement manger les aliments “à leur état brut”. L’exemple du sushi l’illustre avec le poisson cru. C’est un plat à la fois très simple et très complet. Lors de la préparation de leurs plats, les chinois utilisent très souvent leur wok traditionnel ce qui cuit les aliments très rapidement à une forte chaleur. La cuisson au wok permet généralement une cuisson uniforme des aliments. A l’inverse, les japonais aiment les différences de textures et cuisent leurs ingrédients de manière à avoir une texture croquante à l’extérieur et fondante à l’intérieur. Les japonais apprécient aussi les aliments crus en particulier ceux provenant de la mer. Les chinois quant à eux utilisent beaucoup d’épices dans leurs plats.

    Un savoir-faire ancestral

    Tu dois savoir également que les asiatiques sont des amateurs de thé mais pas du même ! Les japonais aiment le thé vert alors que les chinois aiment boire le thé noir. Dans les deux cultures, le thé se déguste après le repas pour faciliter la digestion.

    Pour résumer, il faut que tu retiennes que les japonais préfèrent la nourriture crue par opposition à la nourriture chinoise. Les japonais apprécient davantage le poisson, le poulet et le bœuf alors que les chinois préfèrent la viande de porc. Les japonais boivent du thé vert alors que les chinois boivent du thé noir.

    La gastronomie thaïlandaise est la plus épicée des cuisines asiatiques. La plupart des plats ne sont que très légèrement cuits mais ont un goût très prononcé notamment du fait de leur assaisonnement. La cuisine thaïlandaise est aussi celle qui s’inspire le plus de la gastronomie chinoise et japonaise d’où la difficulté de la différencier avec les autres. Pour définir la gastronomie thaïlandaise, on pourrait dire que c’est un mélange d’influences chinoises, japonaises, birmanes, vietnamiennes ou encore malaisiennes en plus épicé !

    Quelques exemples de plats traditionnels

    Le riz cantonnais et le canard laqué sont des plats chinois. Bien que ce sont sans doute parmi les mets les plus connus, il faut garder à l’esprit que la nourriture chinoise est extrêmement variée et que tu découvriras de nombreuses autres spécialités pendant ton stage en Asie ! Comme je te le disais plus haut, la nourriture chinoise n’est pas particulièrement diététique mais elle est en revanche généralement très savoureuse !

    La cuisine japonaise est beaucoup moins riche en graisse que la cuisine chinoise ! Aussi, tu le sais très certainement déjà, le sushi représente la spécialité la plus connue du pays. Toutefois, tu connais peut-être moins la “fondue japonaise” par exemple ! Ce plat appelé “Shabu-shabu” ressemble à notre fondue en beaucoup plus diététique bien entendu ! Aussi, pour cette spécialité, tu devras tremper des morceaux de viande crue dans du bouillon chaud. Ce plat n’est qu’une illustration de la cuisine japonaise parmi tant d’autres !

    Le cury de légumes tu connais ? Cette spécialité thaïlandaise est très appréciée en Europe et particulièrement en France et en Angleterre. Tu pourras également goûter aux nouilles aux crevettes très épicées bien-sûr, ou encore des soupes à bases de citron telles la Tom Yum ou la Tom Kha. Ce sont de délicieuses soupes consistantes qui servent de plat principal. Petit détail à ne pas oublier : la cuisine thaï ne se mange pas avec des baguettes mais avec une cuillère !

    Tu en connais désormais un peu plus sur la gastronomie asiatique !

    Le voyage passe aussi au travers des saveurs ! Viens découvrir toutes nos offres de stages à l’étranger !