Dossier Japon – Partie IV – Hiroshima, une ville qui se reconstruit


    Une ville tristement connue et pourtant …

    Le nom de la ville de Hiroshima demeure associé à la bombe atomique lancée par les américains le 6 août 1945. Pourtant, on peut dire qu’aujourd’hui, malgré cette tragédie qui a détruit une grande majorité de la ville en tuant près de 260 000 personnes et blessant 160 000 autres, Hiroshima s’est rétablie. La métropole est de nos jours considérée comme la “capitale de la paix” au Japon et bien que les rappels de ce drame sont nombreux dans la cité (mémoriaux, structures, musées etc.), Hiroshima abrite un grand nombre de sites et d’attractions très intéressantes ! Elle est devenue une destination touristique animée et passionnante avec de grands musées, des jardins splendides et d’importants événements qui s’y déroule tout au long de l’année. Le Festival des Fleurs d’Hiroshima par exemple organisé au mois de mai depuis 1977 attire plus d’un million de visiteurs ! Nous avons voulu nous faire notre opinion sur cette ville et crois-nous, elle vaut largement le détour pendant ton stage en Asie ! Tu veux en savoir plus ? Nous sommes tes guides !

    Hiroshima, une ville à découvrir absolument pendant ton stage au Japon !

    Nous commençons logiquement notre visite de Hiroshima en nous rendant au parc du Mémorial de la Paix. Ouvert en avril 1954, il a été créé afin de rappeler le drame de la bombe atomique mais également dans le but de propager l’idée de paix dans le monde. Situé symboliquement à l’épicentre de l’explosion, tu pourras y voir de nombreux monuments symbolisant la paix ainsi que plusieurs musées qui retracent l’événement tragique d’août 1945. Il attire plus d’un million de visiteurs venus des quatre coins de la planète chaque année ! Au delà de la dimension commémorative du lieu, ce parc est une réelle oasis au milieu de l’agitation de la ville. Les jardins typiquement japonais sont tout simplement magnifiques. Tu l’auras compris, le parc du Mémorial de la Paix d’Hiroshima est un immanquable !

    Nous continuons notre visite par le sanctuaire d’Itsukushima. Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1996, le site se situe sur l’île de Miyajima qui est l’un des lieux les plus visités du Japon. S’étendant sur une trentaines de kilomètres dans la baie de Hiroshima, l’île est particulièrement connue pour son sanctuaire. Lorsque tu le visite pour la première fois, c’est un peu comme si tu avais pénétré dans un autre monde. Sur pilotis, les bâtiments du sanctuaire semblent tout droit sorti des eaux. Très ancien, le site date du VIème siècle et n’a pas changé depuis 1168. C’est un lieu qui ne laisse personne indifférent !

    Presque toutes les métropoles japonaises abritent au moins un château. Le château de Hiroshima aussi connu sous le nom de château de la Carpe est un édifice splendide érigé en 1593 ! Entièrement démoli par la bombe atomique de 1945, il fut reconstruit à l’identique en 1958. Aujourd’hui, l’édifice abrite un magnifique musée qui retrace l’histoire de la ville avant la Seconde Guerre Mondiale. Du haut de la tour principale du château tu pourras également admirer de très belles vues sur les paysages alentours et sur la ville de Hiroshima. Autour du château, tu pourras te promener tout en admirant les jardins qui constituent à eux seuls de véritables œuvres d’art. Tu pourras également admirer les 3 seuls arbres qui ont survécus à l’explosion de la bombe ! Un saule, un houx et un eucalyptus sont les rescapés du drame.

    A Hiroshima, tu pourras profiter de multiples espaces de verdure. Le jardin de Shukkei-en, ouvert en 1620 c’est un véritable eldorado. Malgré de lourds dégâts causés par la bombe, le jardin fut ré-ouvert dans toute sa splendeur en 1951 et attire les amoureux de nature. Ici, tout est fait pour se relaxer et se reposer. Tu y verras de nombreux bassins et ruisseaux enjambés par des petits ponts en bois. L’ambiance y est très bucolique et propice à la réflexion. C’est un lieu qui laisse rêveur …

    Pour terminer notre visite, nous nous rendons au temple bouddhiste Mitaki-dera. Fondé en 809 et reconstruit après la guerre, le site est aussi célèbre pour son splendide temple que pour ses magnifiques jardins qui, en automne, offre une palette de couleurs ocres inouïes ! Non loin de là, tu pourras également te rafraîchir pendant la saison estivale près des nombreuses chutes d’eau qui renforcent la dimension spirituelle du temple.

    Le Japon abrite bien des merveilles et nous ne sommes pas prêt de nous arrêter la pour ce dossier sur le Japon ! En attendant de découvrir la suite de ce beau voyage, viens consulter toutes nos offres de stages à travers la planète !

    “Si l’on ouvre les mains, tout le sable du désert peut y passer. Si on les garde fermées on ne peut obtenir que quelques grains” Proverbe japonais

     

    Par Olivier Mitry